Espace adhérents
Développement durable > ECOMINERO : la filière minérale crée un éco-organisme pour valoriser les déchets inertes du secteur du bâtiment
Trier par
Actus

ECOMINERO : la filière minérale crée un éco-organisme pour valoriser les déchets inertes du secteur du bâtiment

14 octobre 2021 - Développement durable - Fédération - Matériaux - Ressource / Recyclage

Dans le cadre de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC), le régime de la responsabilité élargie du producteur (REP) est étendu aux produits et matériaux de construction du secteur du bâtiment à compter du 1er janvier 2022. Afin de répondre à cette nouvelle orientation, les syndicats professionnels (FIB, Routes de France, SFIC, SNBPE, SNROC et UNPG) représentant les 2 000 entreprises des industries du béton, prêt à l’emploi ou préfabriqué, du granulat, du ciment, de la pierre de construction et des enrobés, ainsi que des entreprises des tuiles et briques annoncent la création d’un éco-organisme pour les produits de construction minéraux générant des déchets inertes : ECOMINERO.

ECOMINERO a été créé, par et pour les fabricants de produits ou matériaux de construction d’origine minérale, dans le but de simplifier la vie des entreprises afin qu’elles remplissent leurs obligations découlant de la mise en place de la REP.

Ces produits et matériaux ont la particularité de générer des déchets inertes : ce sont les seuls produits du secteur du bâtiment en fin de vie dans cette situation.

 

ECOMINERO, l’éco-organisme référent de la gestion des déchets inertes

Cette volonté d’une véritable économie circulaire dans la construction, permettant à tout détenteur de déchets inertes de disposer d’une solution de proximité et de valorisation dans la gestion de ses déchets, est dans l’ADN des industriels des produits de construction minéraux. Leur règle d’or est l’utilisation du bon matériau, au bon endroit, pour le bon usage afin de fournir des matériaux locaux – naturels ou recyclés – en boucles courtes pour limiter les transports et les émissions de CO2.

 

ECOMINERO participera pleinement à l’objectif de la REP de développer encore le recyclage

Les déchets inertes du bâtiment issus des matériaux minéraux bénéficient ainsi, depuis plus de 25 ans, d’une filière de reprise et traitement des déchets qui permet d’afficher un taux de valorisation matière de 76%.  Un taux élevé atteint grâce notamment aux 1 500 sites (déchèterie privée, plateforme de tri et de recyclage) sur lesquels s’appuient déjà les acteurs de cette filière. Avec les 500 usines d’enrobés qui recyclent des matériaux récupérés, ils maillent d’ores et déjà presque totalement l’ensemble du territoire. Ce réseau existant et dédié aux déchets inertes des professionnels du bâtiment est en outre complété par un réseau de 4 000 déchèteries publiques qui réceptionnent les déchets inertes des particuliers.

Fort de cette expertise reconnue, ECOMINERO mobilisera l’ensemble de cet écosystème industriel et territorial pour atteindre un taux de valorisation de 90% en 2028, en développant notamment des solutions de recyclage locales à haute valeur ajoutée, aux services des entreprises de construction dans le but d’atténuer l’empreinte environnementale des ouvrages du secteur du bâtiment de demain et de répondre ainsi aux exigences de la stratégie nationale bas carbone.

Les modalités de fonctionnement de l’éco-organisme sont, en lien avec les pouvoirs publics, en cours de définition et seront précisées d’ici la fin du mois d’octobre.

 

Les missions d’ECOMINERO

ECOMINERO fournira des solutions optimisées et adaptées pour la reprise des déchets inertes, sur l’ensemble du territoire national y compris les territoires d’Outre-mer.

À terme, les services d’ECOMINERO comporteront :

  • Un maillage territorial de points de reprise des déchets inertes du secteur du bâtiment renforcé ;
  • La traçabilité des déchets depuis les chantiers dont ils sont issus jusqu’à l’utilisation des matériaux de seconde vie ;
  •  L’information et la sensibilisation aux bonnes pratiques de tri des déchets sur les chantiers de construction, rénovation ou démolition ;
  • Le support à la mise en œuvre de plans d’éco-conception des produits et matériaux de construction ;
  • Le soutien aux collectivités locales pour le ramassage et le traitement des déchets abandonnés.

Tous les prestataires de ce nouvel éco-organisme seront sélectionnés et contrôlés selon un cahier des charges rigoureux. ECOMINERO vérifiera qu’ils disposent des assurances et des autorisations nécessaires pour la collecte et le traitement des déchets inertes.

Lire le communiqué de presse


DERNIÈRE ACTUALITÉ

Parution de la LMC de mai 2022

16/05/2022

L’activité des matériaux accuse les premiers effets du conflit ukrainien

Lire

UNICEM web TV Actus Documents Médiathèque Who's Who Cartographie Sites Presse