L’Union nationale
des industries de carrières
et matériaux de construction
RECHERCHER
Bookmark and Share

Engagements

Charte Environnement : une démarche de progrès collective

Depuis 2004, les industriels des carrières se sont engagés dans une démarche de progrès environnemental continu spécialement adaptée à leur activité.
Cette démarche volontaire et concrète apporte des résultats significatifs et mesurables.
Plus de 1000 sites sont signataires de la Charte Environnement. Cela représente plus de 57 % de la production nationale de granulats.

 


Logo Charte Environnement

 

 Une démarche volontaire

 
Plan large de carrière
Créée par et pour les carriers, la démarche volontaire portée par l’association « Charte Environnement des industries de carrières » a pour but d’améliorer les pratiques industrielles sur les sites afin de maîtriser les impacts environnementaux des carrières.
 
Destinée à l’ensemble des exploitations, quelle que soit leur taille ou la nature de la ressource exploitée, elle repose sur une mutualisation des ressources et des moyens.
 
En devenant adhérente de l’association, l’entreprise s’engage à faire progresser ses sites en fonction d’un référentiel de 80 bonnes pratiques ; l’objectif étant que ses carrières atteignent le meilleur niveau d’exigence environnementale, le niveau 4/4.
 
A ce jour, 400 entreprises, soit un millier de sites ont fait le choix de s’engager dans cette démarche et ce chiffre ne cesse de progresser depuis 6 ans. La région Lorraine est d’ailleurs la toute dernière arrivée avec 6 entreprises, soit 12 sites adhérents.
 
Le succès de la démarche s’explique sans doute par sa simplicité de mise en œuvre, l’exigence de sa méthodologie et les résultats tangibles et mesurables qu’elle procure sur le terrain.
 
 
Une démarche originale
 
 
Cette démarche de progrès, concrète et spécifique à un secteur d’activité, est une initiative unique en France.
 
L’originalité de cette démarche active repose aussi sur les exigences qu’elle revêt : non seulement elle vise le respect de l’environnement (gestion de l’eau, des déchets, du bruit,des vibrations, sécurité du personnel, respect du paysage, etc.), mais elle encourage également à une ouverture aux parties prenantes externes (élus, riverains, services administratifs, associations…) grâce à la mise en place et à l'animation de cellules de concertation.
 
  
 
Une démarche concrète
 
 
Installation avec bassinIl s’agit d’un processus d’amélioration. Un audit initial, réalisé par un auditeur-conseil externe à l’entreprise, permet de dresser un état des lieux au début de la démarche, de repérer les points à améliorer et de positionner l’entreprise sur une échelle de 1 à 4.
 
A partir de ce constat, l’entreprise définit un plan d’action triennal de façon à atteindre le niveau 4/4. Pour établir ce plan d'action et le mettre en œuvre, elle est accompagnée par un auditeur-conseil indépendant, issu d’un bureau d’étude.
 
L’application du plan d’action est contrôlée chaque année par l’auditeur conseil. Au bout des trois ans, un audit spécifique réalisé par un autre expert permet de vérifier que le site a effectivement atteint le meilleur niveau environnemental 4/4. Le maintien de ces bonnes pratiques est contrôlé ensuite annuellement.
 
Les 80 critères du référentiel couvrent les grandes problématiques des industries extractives en termes de développement durable : le bruit et les vibrations, la qualité de l’air, la protection de l’eau mais aussi la concertation avec parties prenantes externes (riverains, associations de protection de l’environnement, les pouvoirs publics).
 
 
Des progrès significatifs
 
 
Arrosage
L’année 2009 a marqué une progression en termes quantitatifs : 945 sites étaient engagés, pour la plupart producteurs de granulats, contre 870 en 2008, ce qui signifie que déjà 60 % de la production nationale de granulats est issue de carrières gérée dans le respect des bonnes pratiques édictées par ce système de management environnement collectif.
 
En parallèle, on a assisté à un saut qualitatif. Ce sont en effet 105 nouveaux sites (contre 98 en cumulé à fin 2008) qui ont atteint le quatrième et meilleur niveau de cette démarche, ce qui porte à 201 le nombre de carrières parvenues au meilleur niveau, soit 21 % du total des sites impliqués. 86 % des carrières engagées dans la démarche se situaient aux niveaux 3/4 ou 4/4.
 
De plus, le bilan des audits réalisés en 2009 fait apparaître, sur le plan national, des progrès significatifs.
 
Toutes thématiques confondues, le taux moyen de respect des 80 bonnes pratiques figurant dans le référentiel commun est en effet passé de 65 % en 2005 à 85 % en 2009.
 
 
Poursuivre l’amélioration
 

Plantation sur talus

 

L’association encourage les sites ayant atteint le niveau 4/4 à poursuivre leurs efforts afin de maintenir un bon niveau d’exigence environnemental.
 
Pour cela, elle propose depuis 2009 à ses adhérents des démarches de progrès environnemental spécifiques sur les thèmes du transport, de la biodiversité, de l’eau, de l’énergie et de la concertation.
 
 
 
  
Des formations pour progresser
 
 
L’association propose à ses adhérents des formations internes afin de les sensibiliser aux enjeux environnementaux et ainsi leur permettre de diffuser les bonnes pratiques. Après la biodiversité en 2010, l'énergie en 2011, la gestion des conflits en 2012, l'année 2013 est consacrée à la gestion des déchets.
 
Conçu en partenariat avec CEFICEM et le bureau d'études ENCEM, ce programme est composé de sessions de formation régionales. Il traite de la gestion des déchets industriels, des déchets d'exploitations et des déchets inertes.


Contact :

Isabelle Videlaine
Responsable de la Charte Environnement des industries de carrières
Tél : 01 44 01 47 01 - Mail : charte@unicem.fr


Pour en savoir plus sur la démarche de progrès collective des industries de carrières, rendez-vous sur le site www.charte.unicem.fr

Découvrir les sites 4/4
Sur le site de la charte Environnement, vous pourrez faire connaissance avec l’évolution des pratiques sur les sites qui ont atteint le niveau 4/4 de la démarche de progrès.
> En savoir plus...

La Charte Environnement en vidéo
Comprendre la charte environnement, l’engagement des professionnels et l’implication des parties prenantes en 5 minutes.
> En savoir plus...
En cliquant sur ce lien, vous ouvrez une nouvelle fenêtre et accédez à un autre site

Mot de passe perdu ?

Pour activer le processus de récupération de votre mot de passe, identifiez-vous en entrant

votre adresse email :

Vous recevrez par mail à cette adresse votre mot de passe dans quelques minutes.

* si vous souhaitez saisir plusieurs adresses, séparez les avec une virgule.