Espace adhérents

Ressource et recyclage

L’expertise de la valorisation de la ressource

 

L’UNICEM et ses membres ont fait du recyclage et de la valorisation des ressources leurs priorités en développant des actions qui s’attachent :

  • à optimiser les gisements naturels par une gestion raisonnée et adaptée aux stricts besoins des chantiers,
  • à valoriser toujours plus de matériaux inertes,
  • à réaménager les sites d’extraction pour offrir aux territoires de véritables lieux de vie et des écosystèmes riches de biodiversité.

Cette expérience est aujourd’hui reconnue par de nombreuses filières industrielles qui suivent l’industrie de l’extraction minérale comme un référent de l’économie circulaire.

 

Construire plus, consommer moins

Croissance démographique continue et urbanisation exponentielle sont synonymes de nouveaux besoins en termes d’infrastructures, de construction de logement, de mobilité et de confort.

Dans cette perspective, l’accès à la ressource au plus près des besoins des territoires est vital.

Une exigence qui génère dans le même temps près de 270 millions de tonnes de « déchets », des matériaux inertes issus de la déconstruction.

Grâce aux efforts recherche-développement des membres de la filière, les matériaux de déconstruction connaissent une seconde vie et deviennent une nouvelle ressource « recyclée ». Ou comment faire des matériaux de déconstruction une nouvelle ressource utilisable.

 

Une mission d’utilité publique

Le savoir-faire développé pour le recyclage des matériaux de déconstruction et les infrastructures développées à cet effet, permettent à la filière extractive de produire également des matériaux utilisés dans les sous-couches des routes à partir de déchets industriels : des laitiers des hauts fourneaux et autres résidus d’ordures ménagères (mâchefer).

 

Le plâtre : recyclable à l’infini

En 7 ans, la quantité de déchets de plâtre recyclés a été multipliée par plus de 6. Cette performance est le fruit d’un engagement volontaire de la profession basé sur la signature d’une Charte de gestion des déchets en 2008.

L’objectif de cet engagement est que chaque industriel s’inscrive dans une démarche visant à réduire les déchets sur toutes les phases du cycle de vie : de la conception des plaques de plâtre avec l’utilisation croissante de matières recyclées (plâtre et papier) à la fin de vie en développant des techniques de déconstruction facilitant le recyclage des déchets du plâtre (projet européen Life+ GtoG (gypsum to gypsum)). Autant d’actions environnementales qui permettront à la filière d’atteindre en 2020 le taux de recyclage de 70 % de déchets à base de plâtre, soit près de 245000 tonnes.

 

Recycler toujours plus : Recybéton

Le programme national Recybéton, qui fédère depuis 2012 quarante-sept partenaires de la filière construction dont l’UNICEM, ambitionne de relever les défis techniques, scientifiques, logistiques et normatifs afin d’accroître très fortement l’utilisation de granulats, sables et ciments recyclés dans le béton.

Après trois ans d’études, les résultats démontrent la faisabilité d’une valorisation du béton dans de nouveaux bétons disposant de performances comparables aux produits de première origine.

Une démarche qui ouvre la perspective de recycler chaque année près de 20 à 25 millions de tonnes de matériaux de déconstruction.

Fermer
Le remblayage, une opportunité pour les territoires 

L’aménagement du territoire et les projets des grandes métropoles génèrent d’importants volumes de terres inertes issues des travaux de terrassements ou d’excavation, complétées par des matériaux inertes de déconstruction.

Loin d’être considérées comme des déchets à éliminer, ces matériaux sont en grande majorité valorisés pour devenir une ressource précieuse pour le remblayage des carrières suivant un processus exemplaire parfaitement maîtrisé.

Cette stratégie vertueuse menée par les exploitants de carrières offre aux territoires de réelles opportunités d’aménagement en espaces paysagers et boisés accueillant une riche biodiversité, en terres cultivables mais aussi en bases de loisirs.

Fermer
Quand les déchets deviennent des ressources

Pour atteindre 70% de recyclage des déchets du BTP en 2020, les pouvoirs publics peuvent compter sur les 2500 carrières en activité en France pour traiter et stocker les déchets inertes du BTP.

Aujourd’hui, une tonne de granulats recyclés sur 2 est produite en carrière et 20 % de déchets inertes permettent l’aménagement des lieux d’excavation.

Les sites d’extraction présentent pour le recyclage des déchets inertes des atouts majeurs :

  • par le recyclage, elles sont à l’origine de la création de nouvelles ressources,
  • elles limitent les impacts environnementaux et économiques des transports en pratiquant le double flux,
  • elles connaissent parfaitement les attentes des marchés qu’elles fournissent au quotidien,
  • en tant qu’installations existantes, elles sont mobilisables rapidement avec peu d’investissements nouveaux.
Fermer
Lutte contre les décharges illégales : la profession s’engage

Pour l’UNED (Union nationale des exploitants du déchet), renforcer les mesures de lutte contre les décharges illicites reste la priorité.

Le syndicat s’est fixé deux axes d’action pour prendre ce problème à bras-le-corps :

  • une approche cohérente et coordonnée avec les structures régionales de l’UNICEM visant une meilleure remontée des signalements,
  • et la mise en œuvre d’une procédure d’identification des dépôts sauvages complétée des voies d’action (amiable, administrative, judiciaire) à l’usage des adhérents.

Autant de mesures qui portent leurs fruits : plusieurs actions administratives et judiciaires sur l’ensemble du territoire sont engagées.

Fermer
Optimiser les gisements naturels

Pour optimiser l’exploitation des gisements, les membres de l’UNICEM déploient de nouvelles techniques permettant d’accroître les rendements d’exploitation :

  • lavage et traitement à la chaux des terres extraites ;
  • valorisation de résidus de terres moins nobles comme l’argile pour de nouvelles applications dans le bâtiment ou d’autres activités.

Cette orientation est prometteuse puisque dans les carrières les plus performantes, la quasi-totalité des minéraux utiles sont exploités.

Fermer
A retenir

Pour aller encore plus loin dans la gestion efficace de la ressource, la filière se mobilise et s’engage :

  • à valoriser 70 % des déchets du BTP d’ici 2020,
  • à soutenir l’innovation du recyclage du béton dans le béton,
  • à développer un plan de lutte contre les décharges sauvages.

Pour les membres de l’UNICEM, les matériaux de déconstruction et les terres inertes sont une ressource et non un déchet.

La filière minérale est pionnière et exemplaire en matière de recyclage des déchets.

Le remblayage par des terres inertes est une opportunité pour le territoire.

 

chiffres clés

R3-Unicem mag 772, avril 2015 page 17

Fermer

DERNIÈRE ACTUALITÉ

Début de l’opération pilote Charte RSE

19/06/2017

Le 9 juin s’est tenu le premier atelier de l’opération pilote Charte RSE (Responsabilité sociétale des entreprises).

Lire


À VOIR

Loi transition énergétique 

Le projet national RECYBETON

En savoir plus sur le recyclage du plâtre

UNICEM web TV Actus Documents Médiathèque Who's Who Cartographie Sites Presse