Espace adhérents

Les métiers de la qualité, du service et de l’environnement

Ces métiers, aux compétences très variées, ont pour mission de mettre en œuvre et de suivre la politique qualité, sécurité et environnement de l’entreprise. Ces activités représentent des enjeux fondamentaux pour la compétitivité, le bien-être des salariés mais aussi l’acceptabilité de l’entreprise.

 

Géologue, hydrogéologue

Géologue Hydrogéologue_MG_1132

De nombreux géologues travaillent dans le domaine des carrières aussi bien de granulats, des minéraux industriels que de roches ornementales. Généralement salariés d’une grosse société ou d’une société de service indépendante, ils sont chargés d’évaluer les gisements de roches, leur extension, leur qualité minérale…

Ils recherchent de nouveaux sites d’exploitation. Leur compétence en minéralogie leur permet d’étudier les natures et les caractéristiques spécifiques de certaines roches utilisées pour des besoins industriels bien particuliers.

Les spécialistes de l’hydrogéologie étudient les comportements et les circulations des nappes d’eau souterraines. Ils sont consultés sur tout projet d’aménagement pouvant avoir un impact sur les eaux souterraines et les captages d’eau destinée à la consommation.

Ils évaluent les risques de pollution des eaux souterraines provenant des activités humaines (sites industriels, agriculture, etc.) et identifient les problèmes de transfert des pollutions.

Le métier de géologue comporte beaucoup de déplacements sur le terrain et peut nécessiter des missions de courtes ou longues durées, en France et à l’étranger. Il exige donc, le plus souvent, une grande mobilité.

 

Filières de formation et diplômes
  • Licence, Maîtrise, DEA, DESS de géologie à l’Université
  • Diplôme d’ingénieur en Géologie (Ecole de Géologie)
Fermer
Agent technique de laboratoire du béton prêt à l’emploi

agent-technique-qualite_mg_0617

Le rôle de l’agent technique de laboratoire du BET consiste à effectuer les contrôles du béton et de ses composants sur les chantiers et en laboratoire. Il connaît et applique les principes de la norme BPE (Béton prêt à l’emploi) et les procédures de qualité.

Il vérifie la conformité des produits par rapport aux fiches techniques internes, optimise la qualité du béton fabriqué, et apporte les corrections nécessaires. Il participe à l’élaboration des formulations du BPE ; il assure l’étalonnage et la maintenance des équipements de mesure et de contrôle ; il réalise les essais et les contrôles de qualité des composants, des procédés de fabrication et des produits à différents stades de leur élaboration.

r4-me%c2%a6utiers-te%c2%a6umoins-bc_page_14

 

Portrait
Vincent, technicien qualité de laboratoire

Un technicien qualité de laboratoire ne reste pas devant sa paillasse !

 

« C’est à nous d’aller vers le client, pas l’inverse » affirme Vincent, dans l’entreprise depuis 15 mois. Il rencontre les fournisseurs, conducteurs de centrales, chauffeurs de toupies, clients… et conjugue la qualité à tous les plans : de la granulométrie et la propreté des sables et graviers à la résistance du béton, en passant par sa fabrication et sa mise en œuvre. Si son travail inclut « une partie routinière » d’analyses, au-delà, il participe à l’évolution des formules et à la mise au point de procédés innovants.

Après un Bac Technicien d’encadrement de chantier (niveau Bac F4) à Nantes, il passe un BTS Génie du bâtiment et se destine à la conduite de chantier. Voici 8 ans, il décroche son premier emploi, découvrant le laboratoire, la gestion de planning et la facturation.

En 1997, à 26 ans, il postule au laboratoire d’un producteur de BPE.

« Il faut savoir bouger, être à l’affût des opportunités et ne pas avoir peur de commencer bas pour progresser » estime Vincent. Devenu responsable qualité d’un secteur géographique, il se voit bien gravir les échelons du métier, sans rejeter le commercial.

« Il y a toujours une possibilité d’évoluer dans le métier du béton. Celui qui veut, peut ! »

 

Filières de formation et diplômes
  • L’accès au métier se situe au niveau d’un CAP ou d’un BEP du secteur du bâtiment et des travaux publics, complété par une mention complémentaire (MC) Béton Prêt à l’Emploi.
  • CQP Agent Technique de Centrale (titre reconnu par la profession du béton prêt à l’emploi).
Fermer
Animateur sécurité

epi-2

L’animateur sécurité de l’Industrie du Béton a pour mission permanente la prévention des risques dans son usine en veillant au respect des obligations légales et réglementaires.

L’animateur Sécurité de l’Industrie du Béton a une mission : éviter que des accidents du travail ne se produisent en améliorant les conditions de sécurité dans son usine ! Pour y parvenir, l’animateur sécurité de l’Industrie du Béton détecte les situations dangereuses et les nuisances susceptibles de produire des dommages aux salariés sur leur lieu de travail. Avec le concours des salariés concernés et de leurs responsables, l’animateur sécurité de l’Industrie du Béton définit les mesures à mettre en œuvre pour supprimer ces risques ou en réduire les conséquences. L’animateur sécurité de l’Industrie du Béton est ainsi amené à rédiger les consignes et les bonnes pratiques de travail. Mais son rôle ne s’arrête pas là. Il lui revient la tâche délicate de faire passer le message de la prévention auprès du personnel en lui faisant comprendre la nécessité de respecter les règles de sécurité et parfois de changer certaines mauvaises habitudes. Il en va de leur santé.

Aptitudes : Autonome, Curieux/Observateur, Logique, Méthodique/Rigoureux, Sociable.

r4-me%c2%a6utiers-te%c2%a6umoins-bc_page_15
 
Portrait
Amélie, animatrice sécurité

 

Recrutée après des études d’ingénieur dans les métiers du Bâtiment, Amélie, 26 ans, est Animatrice Sécurité dans une entreprise qui fabrique des tuyaux d’assainissement en béton armé. Après quelques mois passés à la production comme conductrice d’installations, elle a suivi une formation métier spécifique de 16 jours répartis sur un an. Je suis en relation avec tout le personnel de l’usine, se réjouit-elle et je dois savoir me montrer convaincante. Les mauvaises habitudes sont longues à disparaître. Il faut parfois expliquer plusieurs fois les mêmes choses et tout çà en gardant le sourire ! Mon travail est très varié, ajoute-t-elle. J’étudie avec les salariés concernés et leurs responsables comment améliorer leur poste de travail, je vérifie la conformité des équipements de l’usine et supervise la réalisation de certains travaux.

 

Filières de formation et diplômes
  • CQP Animateur sécurité environnement
  • BTS Hygiène propreté environnement
Fermer
Technicien de laboratoire

EUROVIA - Centre de Recherche de Mérignac Mars 2014

Le technicien de laboratoire contrôle la conformité des produits en béton aux différents stades de leur fabrication dans le cadre des procédures et des normes qualité.

C’est au technicien de laboratoire de contrôler si les granulats sont bien conformes aux normes techniques requises en effectuant des tests et des essais. Si, à l’analyse des résultats, il constate une anomalie, il avertit immédiatement le service de la production qui opérera les réglages nécessaires de l’installation. Son rôle ne s’arrête pas là. Le technicien de laboratoire établit des statistiques afin de suivre l’évolution des résultats. Il peut aussi être amené à conseiller un client sur le produit en béton le mieux adapté à son besoin et assister l’agent commercial dans son argumentation technique.

r4-me%c2%a6utiers-te%c2%a6umoins-bc_page_16

 


Portraits
Florent, technicien de laboratoire

 

Pendant cinq ans, Florent, 26 ans, a fabriqué des parpaings en béton. Aujourd’hui il est technicien de laboratoire, après avoir suivi une formation par alternance. Cette évolution de carrière le satisfait pleinement.

« Ce nouveau poste, explique-t-il, me permet d’avoir une vision globale de l’activité de l’entreprise, depuis l’utilisation des matières premières (sable, gravier, ciment) jusqu’à la fabrication des produits finis » en béton.

Une formation par alternance d’une année sanctionnée par le certificat de qualification professionnelle technicien de laboratoire lui a permis d’être rapidement opérationnel.

J’ai suivi des cours théoriques et pratiques à raison d’une semaine par mois, se rappelle-t-il. C’est là que j’ai appris à effectuer tous les contrôles et à enregistrer les résultats sur ordinateur. Une formation métier très efficace qui m’a ouvert de nouvelles perspectives.

 

Franck, technicien de laboratoire BPE 

Bac littéraire, un an de faculté, l’armée… En 1999, Franck rentre comme manœuvre dans l’entreprise et « ne le regrette pas ». Après 6 mois sur des chantiers d’enrobés et d’assainissement, l’entreprise lui propose de remplacer une personne dans son laboratoire installé sur le site de la carrière : son CV mentionnait plusieurs emplois d’été en laboratoire de granulats. Il assimile l’essentiel des tâches en un an.

Franck « aime ce métier diversifié ». Chaque jour, il pratique des essais d’échantillons de granulats, s’assurant qu’ils satisfont aux normes de résistance, granulométrie et propreté. Ensuite, il passe le quart de son temps sur un ordinateur pour interpréter les résultats, rédiger les fiches techniques de produits et dresser les procès-verbaux d’essais. « Au contact du terrain et de la direction », il se rend fréquemment sur les 10 carrières du Groupe.

Après bientôt 5 ans d’expérience, Franck estime ce poste lui convenir « tout à fait idéal pour connaître les métiers des TP ». D’autant qu’il a effectué des remplacements en production et dans les bureaux. Il finit une formation qualifiante (CQP) de technicien de laboratoire par alternance sur un an. Elle devrait faciliter son évolution de carrière : il souhaite devenir responsable d’un laboratoire de granulats ou responsable qualité d’une entreprise de travaux publics.

 

Filières de formation et diplômes
  • BTS de Mesures Physiques
  • MC Exploitation de carrières et traitement des granulats
  • CQP Technicien de laboratoire

Fiche métier : R4-FicheMetiers-techdelab

Fermer
Animateur environnement sécurité

Animateur sécurité_MG_0658

L’animateur environnement sécurité est chargé, en lien avec les différents chefs de carrières, d’assurer la bonne application des contraintes réglementaires environnementales conformément à l’arrêté préfectoral, d’animer à la mise en œuvre des plans d’action environnement, de réaliser le suivi et l’organisation des mesures de bruit, de poussières et de vibrations, de participer à la mise en œuvre de la politique sécurité du secteur et au déploiement du système de management de la sécurité, de collaborer à l’amélioration des conditions de travail, d’assurer le suivi et la mise en œuvre des formations obligatoires du personnel.

L’animateur environnement participe de façon concrète au réaménagement des sites de carrière en fin d’extraction.

Homme ou femme de terrain, l’animateur sécurité environnement doit être reconnu pour ses qualités relationnelles, sa réactivité, sa capacité à convaincre et son sens du service aux personnes opérationnelles. Les fonctions environnement et sécurité peuvent être associées ou dissociées en fonction des types et de la taille des carrières.

L’animateur a pour mission d’insérer au mieux la carrière dans son environnement, en veillant au respect de la réglementation.

r4-me%c2%a6utiers-te%c2%a6umoins-bc_page_17

 

 

Portrait
Isabelle, animatrice environnement

 

Embauchée après des études de gestion de production, Isabelle est animatrice environnement dans une société de carrières de roches massives qui exploite des grès en Normandie. Elle est aujourd’hui chargée de mettre en route un logiciel de suivi des données et de gestion environnementale. « J’enregistre des données liées à l’environnement : bruit, poussières, vibrations enregistrées avec un sismographe… Je les analyse et les compare avec les normes européennes en vigueur». Elle est amenée à sensibiliser les employés de la société au respect des contraintes environnementales développées par l’entreprise.

Mobilité, aptitude rédactionnelle, diplomatie et pédagogie sont les principales qualités demandées pour exercer ce métier.

 

Filières de formation et diplômes
  • BTS Hygiène – propreté – environnement
  • BTS Aménagements paysagers
  • CQP Animateur, sécurité, environnement
Fermer

DERNIÈRE ACTUALITÉ

Portes ouvertes au CFA de Louvigné-du-Désert

01/02/2017

Le CFA de Louvigné-du-Désert ouvrira ses portes au public les samedis 04 mars de 9h à 17h et le samedi 13 mai de 9h à 12h.

Lire


À VOIR

Les métiers de l’UNICEM de A à Z

Téléchargez la brochure complète des métiers de l’UNICEM éditée par l’ONISEP

Trouvez le métier qui vous correspond

En savoir plus sur l’apprentissage

Votre compte formation

L’organisme paritaire collecteur agréé de la profession

Voir le catalogue formation de CEFICEM

UNICEM web TV Actus Documents Médiathèque Who's Who Cartographie Sites Presse