Espace adhérents
Syndicats > Pompage du béton : l'atout « mise en œuvre » d'un matériau incontournable
Trier par
Actus

Pompage du béton : l’atout « mise en œuvre » d’un matériau incontournable

11 août 2016 - Syndicats

Pour répondre à des exigences de construction toujours plus rapides et plus économiques, l’industrialisation des procédés reste l’une des priorités des entreprises de mise en œuvre. Avec plus de 1 000 opérations quotidiennes à travers la France, la technique du pompage du béton séduit maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre partageant la même volonté d’améliorer les conditions de travail des opérateurs, de rationaliser les coûts de construction et d’organiser des chantiers dans des zones de plus en plus denses.

 

Projet de logements collectifs, réalisation d’ouvrages d’art, construction de maisons individuelles, le pompage du béton a prouvé ses atouts dans la très grande majorité des chantiers. En témoigne le pompage de plus de 6 millions de m3 de béton prêt à l’emploi (BPE) par an, soit plus du quart de la production française. Cette technique moderne, maîtrisée par des professionnels expérimentés œuvrant sur des matériels réglementés (norme NF EN 12001), permet de couler avec précision un béton de qualité constante sur tous les points d’un chantier.

Accompagnant le développement des techniques constructives responsables, le succès du pompage du béton s’illustre avant tout par les gains de productivité qu’il génère sur les chantiers.

 

Une compétitivité démontrée

Une étude indépendante a démontré les avantages du pompage sur trois types d’ouvrages : des logements collectifs en R+2 et en R+5 ainsi qu’une maison individuelle. Dans les deux premiers cas, la solution « pompage » permet de réduire les délais de gros œuvre de 18 % pour l’intégralité du bâtiment. Le pompage du béton s’avère également plus performant pour les chantiers de maisons individuelles groupées sur des petits terrains, les maisons en R+1 ou plus, ou ayant un accès difficile.

 

Des chantiers facilités, la pénibilité en moins

Ce gain de temps est vecteur d’optimisation économique mais aussi d’organisation des chantiers notamment dans les communes souhaitant promouvoir le logement collectif ou les maisons individuelles groupées par souci d’harmonisation architecturale et de rationalisation des réseaux. Le pompage du béton permet en effet de dépasser les nouvelles contraintes foncières souvent synonymes de réduction de la taille des lots et d’accessibilité réduite.

Outre ses avantages économiques incontestables, le pompage du béton présente de précieux atouts pour s’adapter aux contraintes des chantiers d’aujourd’hui :

  • réduction de la pénibilité de la mise en œuvre du béton pour les professionnels qui manipulent les pompes ;
  • cadençage des chantiers grâce à des procédés industrialisés ;
  • adaptation à tous types de chantiers, y compris les plus difficiles d’accès ;
  • maintien d’une qualité du béton exceptionnelle.

En s’adaptant parfaitement aux environnements contraints, notamment urbains, comme aux exigences esthétiques des architectes, le pompage du béton prouve qu’il est la réponse industrielle unique aux défis de construction et d’aménagement des territoires.

 

Chiffres clés

  • 1000 pompages par jour en France
  • 25 m3 de volume moyen par intervention
  • + 6 millions de m3 pompés par an
  • La distance record d’un pompage de béton : 2,720 km

En savoir plus : voir le guide pratique « pompage »


DERNIÈRE ACTUALITÉ

Parution du nouvel indice GR

16/01/2019

L’UNICEM vient de publier la dernière valeur de l'indice GR.

Lire

UNICEM web TV Actus Documents Médiathèque Who's Who Cartographie Sites Presse