Espace adhérents
Développement durable > L'UNICEM s'inscrit dans l'économie bas carbone
Trier par
Actus

L’UNICEM s’inscrit dans l’économie bas carbone

11 août 2016 - Développement durable

Unicem Mag 775_économie bas carboneEn organisant son 2e colloque sur le bilan des émissions de gaz à effet de serre (BeGeS), l’Ademe offrait à l’UNICEM l’occasion de partager
son expérience en faveur de la lutte contre le changement climatique et de présenter certaines de ses mesures à l’attention de ses adhérents.

Une action commentée et mise en perspective par Romain Poivet, chargé du bilan GES et des approches sectorielles à l’Ademe.

 

En quoi la filière minérale est-elle concernée par la limitation des GES ?


Romain Poivet : Si au regard d’autres secteurs, celui des granulats et des matériaux de construction est assez peu contributeur au réchauffement climatique, l’urgence de la situation exige que chaque industrie, tout comme les collectivités et les citoyens, prenne part à l’effort de limiter ses émissions de GES.

Chaque acteur devrait appliquer des actions ciblées pour réduire ses émissions et établir sa stratégie climat.

 

Comment la profession se mobilise pour réduire ses émissions ?

R.P. : Les producteurs de granulats, via l’UNPG, font preuve de volontarisme en faisant appel à l’expertise de l’Ademe pour réaliser un guide sectoriel complet. Ce document présente l’outil CO2- énergie qui permet de réaliser un bilan carbone sur un site d’extraction ou de recyclage, ainsi que trois analyses de cycle de vie multicritères (dont les GES), qui établissent les données de référence sur les impacts environnementaux de la production de granulats (issus de roche massive, roche meuble et recyclés).

 

Plus globalement, quels sont les principaux messages de l’Ademe que vous avez portés lors du colloque ?


R.P. : Il est important de remarquer que le mouvement en faveur du climat est enclenché au niveau mondial : les outils de mesure sont à présent matures et efficaces. Les entreprises s’impliquent dans une démarche de sobriété (avec des acteurs pionniers très en pointe) et, dernier signe et non des moindres, le secteur financier s’est approprié le sujet et commence à intégrer les critères « carbone » dans ses investissements.

Le deuxième message porte sur la nécessité de connecter tous les acteurs pour réussir l’économie bas carbone. L’offre et la demande d’une part, mais aussi les entreprises et les territoires, et bien entendu les investisseurs. Enfin, et c’est une voie qu’emprunte l’UNICEM, il faut aborder les réductions de GES sur toute la chaîne de valeur et avoir une approche par cycle de vie.

Retrouvez le guide sectoriel GES et les ACV ici et en téléchargement sur le site dédié  de l’Ademe : Bilans GES.

 

A RETENIR

  • Le secteur des matériaux de construction est un faible émetteur de GES. Ses principaux axes d’amélioration sont les procédés d’extraction et le transport.
  • A l’instar de la démarche empruntée par l’UNICEM, il est primordial de réduire les GES sur tout le cycle de vie : de l’extraction à la fin de vie.
  • Les mesures des GES et la coopération entre les parties prenantes sont des gages de succès pour réduire les émissions de GES.

DERNIÈRE ACTUALITÉ

Retrouvez le nouveau numéro de l'UNICEM MAG !

22/07/2019

Retrouvez les grands sujets abordés dans le nouveau numéro de l'UNICEM MAG !

Lire

UNICEM web TV Actus Documents Médiathèque Who's Who Cartographie Sites Presse